Quels sont les différents types d’isolants pour façades ?

La question de l’esthétisme est essentielle : elle est la première impression qu’un visiteur ou client a, elle est ce que vous voyez en premier lorsque vous arrivez chez vous. 

La question de l’esthétisme vous concerne en premier, mais également dans le cadre d’une valorisation de votre bien immobilier. De potentiels acquéreurs ou locataires vont avoir comme première impression la façade qu’ils verront en arrivant.  

Aujourd’hui, une grande gamme de couleurs d’enduits d’isolation est disponible sur le marché, ainsi que différents aspects. On distingue deux types d’enduits d’ITE : l’enduit épais (ou hydraulique) qui nécessite l’emploi d’une machine à projeter. Et l’enduit mince (ou organique), produit le plus économique composé de résine synthétique et posé à la main.

L’enduit mince

Sa mise en œuvre est simple, rapide et propre. Il faut toutefois bien respecter les étapes de son application pour éviter quelques désagréments (fissures, décollement). L’enduit mince sur panneaux isolants est appliqué manuellement et doit contenir une armature pour le rendre plus résistant. Son épaisseur est d’environ 3 à 4 mm. On retrouve chez ce type d’enduit d’ITE plusieurs caractéristiques esthétiques de l’enduit plus épais. On parle communément de crépi pour désigner l’enduit de façade. 

Quelques définitions courantes d’enduit mince :

  • Le crépi taloché : la surface est lissée par une taloche, il rendra votre façade moins salissante. 
  • Le crépi gratté : finition plutôt lisse, la rugosité de l’enduit est cassée à l’aide d’une taloche à clous. 
  • Le crépi riblé : la surface est légèrement granuleuse, effet obtenu par la taloche. 
  • Le crépi projeté : l’enduit est laissé brut après application manuelle

Le bardage

Élément de l’enveloppe du bâtiment par excellence, le bardage a une vocation esthétique forte et participe à la signature architecturale des bâtiments. C’est la raison pour laquelle l’offre actuelle est vaste. Les équipes de ABFACADES sont là pour vous conseiller lors de la première visite technique pour définir vos besoins, que ce soit pour un ravalement de façade ou pour une isoler l’extérieur de votre bâtiment. Il existe des parements en bois, en métal, à base de ciment, en terre cuite ou en verre, opaque ou translucide. En plus de sa participation esthétique, le bardage de façade nous intéresse particulièrement en tant qu’isolation thermique par l’extérieur afin d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments.

Sa flexibilité de mise en œuvre et les multiples configurations de pose lui permettent de répondre aux projets de constructions neuves ou de réhabilitation, tant pour des bâtiments tertiaires comme des hôtels, des bureaux ou des bâtiments de santé que pour des logements collectifs ou même des maisons individuelles. Ce travail de façade fait appel à trois éléments : un ancrage à la structure porteuse, une sous-construction et un parement. Un isolant est ainsi facilement associé au système dans le cadre d’une isolation thermique par l’extérieur.

Un dispositif qui permet en outre de travailler sur des supports irréguliers, idéal dans la cadre de rénovation de façade.

Quel type d’isolant pour une isolation par l’extérieur ?

Il existe de nombreux matériaux aux propriétés isolantes, utilisés en ITE sous enduit ou sous bardage.

Les isolants synthétiques
Les isolants synthétiques
- Polystyrène blanc ou graphité. Plus répandu, le blanc est moins onéreux que le graphité. Une différence justifiée par le fait que ce dernier est, à épaisseur égale, plus performant thermiquement que le blanc.

- Mousse résolique (ou phénolique) - Conçu spécifiquement pour les systèmes ITE sous enduit, ce panneau isolant garantit une haute performance thermique, un niveau de tenue au feu élevé et de gagner en épaisseur.
Les isolants naturels
Les isolants naturels
- La laine de bois obtient de très bonnes performances thermiques et acoustiques. Sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides, la laine de bois est un isolant parfait pour les murs extérieurs sous-bardage.

- Le chanvre possède des propriétés d’isolation idéales pour les murs extérieurs et les toitures. Quelle que soit la forme sous laquelle il se présente, il est imputrescible pour une excellente durabilité.
Les isolants minéraux
Les isolants minéraux
- Laine de roche - Plaque ou rouleau selon la finition choisie (sous bardage par exemple, elle se présentera sous forme de rouleaux). Elle crée une barrière thermique idéale dans un système d’ITE.

- Laine de verre (Isover), également en rouleau pour une finition en bardage, enveloppe le bâti d’un manteau isolant et limite les ponts thermiques. Un matériau durable et résistant en plus d’être écologique.

Ces choix vous seront présentés et conseillés lors de votre premier rendez-vous technique avec l’un de nos technico-commerciaux.

Quel entretien pour une façade à l’enduit ?

L’entretien de l’enduit est assez minime. Il est résistant aux intempéries (vapeur d’eau, neige, vent), mais il faudra faire attention à l’apparition possible de mousse avec le temps.

Par ailleurs, l’utilisation d’un nettoyeur haute pression est à éviter pour protéger l’aspect final de l’enduit.

Enfin, le choix d’un enduit est la solution la plus économique en termes d’entretien en comparaison d’une ITE par bardage bois.

Mais là encore, n’hésitez pas à prendre conseil avec nos équipes spécialisées en isolation par l’extérieur.